Community News

Province supports mining innovation at Laurentian University

L'Ontario appuie l'innovation dans le secteur minier à l'Université Laurentienne

The Province is supporting a new research chair at Laurentian University that will focus on biotechnologies for the mining sector.

With an investment of more than $630,000 through the province's Northern Ontario Heritage Fund Corporation (NOHFC), Laurentian University is creating a five-year Industrial Research Chair position in bio-mining, bio-remediation and science communication. The Chair will lead an international research program, focusing on developing innovative bio-tech treatment technologies to dispose of or use mine waste in more efficient and environmentally sustainable ways.
This project will create employment opportunities for students as field and lab technicians, research assistants and data managers. Ontario's investment will also help leverage approximately $160,000 in support from Laurentian University that has been earmarked for research equipment and infrastructure.
Since 2003, Ontario has committed over $1.1 billion through the NOHFC to 7,310 projects, leveraging more than $3.9 billion in direct economic activity and creating or sustaining over 27,500 jobs in Northern Ontario.
Investing in mining innovation is part of the government's economic plan to build Ontario up and deliver on its number-one priority to grow the economy and create jobs. The four-part plan includes investing in talent and skills, including helping more people get and create the jobs of the future by expanding access to high-quality college and university education. The plan is making the largest investment in public infrastructure in Ontario's history and investing in a low-carbon economy driven by innovative, high-growth, export-oriented businesses. The plan is also helping working Ontarians achieve a more secure retirement.
Quick Facts
• Laurentian University will be partnering with various industrial partners throughout the five year research period including Vale, Glencore, Denison Environmental and Metagenom Bio.
• In the Sudbury area, the NOHFC has invested about $177 million in 1,035 projects that have helped create or retain more than 3,000 jobs.
• The NOHFC’s investments in research and innovation are part of the Ontario government’s Growth Plan for Northern Ontario.

 

**********************************

 

L'Ontario appuie une nouvelle chaire de recherche qui sera établie à l'Université Laurentienne et qui sera axée sur les biotechnologies visant le secteur minier.
Grâce à un investissement de plus de 630 000 $ par l'entremise de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario (SGFPNO) établie par la province, l'Université Laurentienne crée un poste de chaire de recherche industrielle de cinq ans en bioexploitation minière, biorestauration et communication scientifique. La chaire dirigera un programme de recherche internationale axé sur la conception de technologies novatrices de traitement biotechnologique permettant d'éliminer ou d'utiliser les déchets miniers de façon plus efficace et écologiquement viable.
Ce projet permettra de créer des possibilités d'emploi pour les éhttp://nohfc.ca/frtudiants comme techniciens sur le terrain et techniciens de laboratoire, adjoints de recherche et gestionnaires de données. L'investissement de l'Ontario aidera également à produire un soutien supplémentaire d'environ 160 000 $ de l'Université Laurentienne, somme qui sera affectée au matériel et à l'infrastructure de recherche.
Depuis 2003, l'Ontario a engagé par l'entremise de la SGFPNO des fonds totalisant plus de 1,1 milliard de dollars à l'appui de 7 310 projets, produisant pour plus de 3,9 milliards de dollars d'activité économique directe et contribuant à créer et à soutenir plus de 27 500 emplois dans le Nord de l'Ontario.
Investir dans l'innovation dans le secteur minier s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.
Faits en bref
•L’Université Laurentienne s’associera à plusieurs partenaires industriels, notamment Vale, Glencore, Denison Environmental et Metagenom Bio, au cours de la période de recherche de cinq ans.
•Dans la région de Sudbury, la SGFPNO a investi environ 177 millions de dollars dans 1 035 projets qui ont aidé à créer et à soutenir plus de 3 000 emplois.
•Les investissements de la SGFPNO à l’appui de la recherche et de l’innovation dans le Nord s’inscrivent dans le cadre du Plan de croissance du Nord de l’Ontario [pdf], une initiative du gouvernement de l’Ontario.

0 Comments
Rate this article:
No rating

Categories: News, Community NewsNumber of views: 883

Tags:

Leave a comment

Name:
Email:
Comment:
CAPTCHA image
Enter the code shown above in the box below.
Add comment
123movie